Quelle est la différence entre un hanneton et une cétoine au jardin ?

Il n’y a rien de pire que de devoir faire face à des insectes dans le jardin, et en particulier à des insectes coléoptères ! Entre ceux qui peuvent se cacher dans le compost, les …

hanneton et cétoine au jardin

Il n’y a rien de pire que de devoir faire face à des insectes dans le jardin, et en particulier à des insectes coléoptères ! Entre ceux qui peuvent se cacher dans le compost, les autres qui peuvent détruire vos plantations, et ceux qui se multiplieront en grand nombre en quelques jours, les jardiniers du dimanche n’arrivent pas toujours à gérer la situation. Il est fréquent de retrouver dans un jardin un hanneton (ou anneton, comme le diront certains) et une cétoine provoquer des dangers au sein du potager. En revanche, il arrive que certains jardiniers amateurs confondent les deux !

Sommaire

Anneton ou hanneton ?

Tout d’abord, un point sur l’orthographe ne fait jamais de mal ! A l’heure où le niveau des jeunes français ne cesse de chuter dramatiquement, même certains jardiniers aguerris ne savent pas bien utiliser le mot hanneton ! La bonne orthographe du mot comporte bien la lettre « h » au début, même si elle ne se prononce pas. Vous ne devriez jamais voir écrit le mot « anneton » sans la lettre « h », il s’agit purement d’une erreur !

Quelle différence entre un hanneton et une cétoine ?

Passons maintenant au vif du sujet ! Si vous venez d’emménager dans votre nouvelle maison, et que vous n’aviez pas de jardin jusqu’à présent, vous n’avez sans doute aucune idée de ce que peut être un hanneton et une cétoine, ce qui est tout à fait normal !

Un hanneton

Parmi les insectes coléoptères, impossible de ne pas penser au hanneton ! En effet, ces insectes qui sont issus des scarabéidés sont assez lourds pour leur taille, et pour ainsi dire, plutôt bruyants ! Vous pourrez les reconnaître facilement avec leurs ailes antérieures (que l’on appelle aussi les élytres). Elles sont à la fois robustes et cornées. Si vous avez l’impression d’avoir des oeufs d’insectes dans votre jardin, sachez que les femelles préfèrent se rendre dans les potagers, là où la terre est un peu plus chaude. Si, en hiver, les larves sont presque inoffensives, c’est à partir du printemps que la situation peut devenir catastrophique ! En effet, elles en profitent pour se nourrir des racines pendant toute la saison printanière et estivale, mettant à mal vos futures récoltes…

annetonEst-ce un hanneton ou une cétoine ? Si vous avez le sens de l’observation, vous aurez très rapidement la réponse !

Une cétoine

La cétoine se distingue essentiellement du hanneton avec sa couleur ! Si vous hésitez entre un hanneton et une cétoine, la couleur vert métallique de la cétoine devrait vous aider à trouver votre réponse… Ressemblant à un scarabée, la cétoine est justement un allié dans le jardin, contrairement au hanneton ! En se nourrissant des matières organiques de votre jardin, elles vous permettent de recycler plus facilement. Si vous avez prévu d’installer un compost dans le jardin de votre nouvelle maison, une cétoine devrait faciliter la décomposition des matières pour les transformer en déchets végétaux. Veillez à ne pas les confondre avec les hannetons, car la situation pourrait se retourner contre vous !

2 réflexions au sujet de “Quelle est la différence entre un hanneton et une cétoine au jardin ?”

  1. Cet article clarifie bien les distinctions entre le hanneton et la cétoine. Vous avez souligné de manière pertinente les différences morphologiques et comportementales, tout en mentionnant l’impact écologique varié de ces deux insectes. Merci pour ces informations précises qui aideront les jardiniers à mieux cohabiter avec la faune locale.

  2. Cet article fait un super travail en expliquant les différences entre les hannetons et les cétoines, deux invités fréquents de nos jardins. Ce que j’aimerais ajouter, c’est que les cétoines, contrairement aux hannetons, peuvent être très utiles, surtout les larves qui décomposent le bois mort et la matière organique, enrichissant ainsi le sol. En tant que jardinier, je préfère donc laisser les cétoines tranquilles quand je les trouve, reconnaissant leur rôle dans l’écosystème de mon jardin.

Laisser un commentaire