Les inconvénients du paillage synthétique en jardinage

Le paillage synthétique ou plus communément la toile hors sol est un produit de jardinage que l’on retrouve dans les jardins des particuliers, dans les projets de paysagistes ou les espaces verts des collectivités. La …

toile hors sol synthetique paillage

Le paillage synthétique ou plus communément la toile hors sol est un produit de jardinage que l’on retrouve dans les jardins des particuliers, dans les projets de paysagistes ou les espaces verts des collectivités. La toile de paillage est utilisée dans les nouvelles plantations pour protéger les plantes des intempéries, des mauvaises herbes et maintenir l’humidité du sol pour favoriser la reprise. Il existe principalement deux sortes de paillages : le synthétique et le biodégradable.

Dans cet article, nous allons nous intéresser au paillage synthétique et les inconvénients que ce type de toile hors sol peut apporter dans le cadre de plantations dans un jardin. Qui dit synthétique, dit risques de libérer des substances nocives dans l’environnement si les toiles de paillages sont exposées aux intempéries ou à la chaleur. On se pose les mêmes questions lors de l’installation de gazon hybride ou de gazon synthétique. Une trop forte humidité peut permettre le développement de champignons, être source de mauvaises odeurs si le paillage est mal entretenu et finir par attirer des parasites que l’on souhaitera éviter sur ses plantations. Il est donc important de bien choisir son paillage avec des alternatives au synthétique et de le maintenir propre afin d’éviter tous ces risques liés à sa présence dans un jardin.

toile paillage synthetique

Sommaire

Protéger le sol des plantes avec du paillage

Le paillage est une méthode de jardinage très commune qui consiste à couvrir le sol d’une toile hors sol synthétique ou biodégradable. Ce produit de jardinage se compose de plusieurs ingrédients allant du bois, fibres naturelles, plastique et certains produits chimiques pour les toiles tissées ou non tissées en paillis synthétiques. Très utilisée, la toile de paillage permet de limiter l’entretien des espaces verts et de favoriser la pousse des végétaux, qui vont ainsi être épargnés des mauvaises herbes.

Les différents grammages du paillage synthétique :

  • Toile hors sol 86g
  • Toile de paillage 100g
  • Toile de paillage hors sol 130g

Il en existe des différents comme évoqués ci-dessus entre tissés et non tissés, adressez-vous à votre paysagiste ou jardinier, il saura vous conseiller le bon paillis hors sol à utiliser pour vos plantations.

Les conséquences environnementales de l’utilisation de paillis synthétiques

L’utilisation excessive du paillage synthétique peut avoir des conséquences négatives sur l’environnement de pas la nature même de sa composition. En effet, on retrouve du plastique pour les fils de toile tissée ou non tissées qui ne sont pas adaptés aux plantes environnantes puisqu’elles vont bloquer la poussée de tout ce qu’il y a en dessous du paillis synthétique. Mais il peut être remplacé par une serre-tunnel pour jardiner.

L’utilisation de plastique dans une toile souvent verte et très brillante, risque de réfléchir trop la lumière et d’empêcher ainsi les plantes de bien recevoir les rayons du soleil ce qui peut également nuire à leur croissance. Enfin, le fait d’utiliser trop de paillages synthétiques peut également entraîner une perte d’humidité du sol due à l’absence de contact direct entre le sol et l’air. C’est pourquoi il faudra choisir un grammage adapté à la plantation pour la toile de paillage synthétique ou s’orienter vers des alternatives de paillis biodégradables.

jardin paillage synthetique infos

Les composants d’une toile synthétique pour le paillage

Nous allons évoquer les sujets des matières premières utilisées comme composants de ce paillage synthétique, On retrouvera ainsi souvent du polypropylène tissé ou non tissé qui va permettre de donner au paillis en plastique des propriétés et résistances dans la durée comparée aux solutions biodégradables qui existent sur le marché.

Le problème est qu’au bout d’un certain temps, le paillage synthétique va s’abîmer avec l’eau et le soleil et des morceaux de plastique ou de toile risquent de devenir des déchets et de polluer les eaux / la terre si la zone de plantation n’est pas nettoyée à la fin de la durée de vie de toile hors sol. Les matériaux ne sont pas biodégradables et peuvent être ingérés par les animaux, c’est pourquoi on préférera selon les besoins un paillis écologique à base de matières recyclées ou naturelles pour éviter ces effets nocifs pour l’environnement.

jardiner paillage synthetique toile hors sol

Les coûts d’entretien d’un paillis synthétique

Le paillage en jardinage est une pratique bénéfique pour les plantes et le sol, mais il peut également présenter des inconvénients. Le premier est le coût supplémentaire qui est nécessaire pour l’acheter et l’installer. Il est généralement plus coûteux que d’utiliser du compost ou du désherbage chimique, ce qui peut dissuader certains jardiniers de l’utiliser. De plus, le paillis doit être remplacé régulièrement car il se dégrade au fil du temps, ce qui ajoute à la dépense de l’utilisation régulière de cette technique. Enfin, les matériaux utilisés pour le paillage peuvent être difficiles à éliminer et à recycler après usage, ce qui représente un autre coût supplémentaire.

Le paillage en général en jardinage présente certains inconvénients, mais le synthétique des différents notamment pour le coût lié à l’entretien de la zone de plantation. Le remplacement régulier du paillis est essentiel pour maintenir son efficacité et le maintenir exempt de mauvaises herbes et autres débris. De plus, une fois que le paillis synthétique est usé, il doit être retiré et remplacé par un nouveau, ce qui peut être très coûteux pour une grande superficie. De même, le retrait du paillis usagé peut être laborieux et prendre beaucoup de temps.

8 réflexions au sujet de “Les inconvénients du paillage synthétique en jardinage”

  1. L’article est top et souligne bien les soucis avec le synthétique. Ce que je trouve aussi problématique, c’est l’aspect visuel et sensoriel. Rien ne vaut la sensation d’un sol naturel sous les pieds ou la vue d’un paillis organique qui se fond dans le décor du jardin. Le synthétique peut sembler pratique, mais il casse cette harmonie naturelle, ce lien qu’on ressent avec la terre. On jardine aussi pour cette connexion avec la nature, non ?

  2. Super article qui met le doigt là où ça fait mal avec le paillage synthétique. J’ajouterais que le choix du paillage a aussi un gros impact sur la gestion de l’eau. Le paillage organique aide à retenir l’eau, réduisant le besoin d’arrosage, alors que le synthétique, moins perméable, peut parfois faire l’effet inverse. C’est pas juste une question de biodiversité, mais aussi d’économie d’eau et d’adaptation au changement climatique. Faut vraiment penser à tout ça quand on choisit comment pailler.

  3. Intéressant de voir un focus sur les côtés sombres du paillage synthétique. En tant que jardinier, j’utilise souvent du paillage organique pour enrichir le sol en matières nutritives, favoriser l’activité microbienne et garder l’humidité. Les paillis synthétiques, malgré leur durabilité, entravent la biodégradation naturelle et peuvent même libérer des composés nocifs dans le sol, affectant la santé des plantes et la faune du sol. Sans parler de leur fin de vie où ils deviennent des déchets difficiles à recycler. Privilégier les matériaux biodégradables est non seulement bon pour nos jardins mais aussi pour notre planète.

  4. Merci pour ton retour! Ça fait chaud au cœur de voir un jardinier expérimenté valider le message. T’as raison, y a rien comme l’expérience pour comprendre l’impact de nos choix au jardin. Les alternatives naturelles, c’est le futur, et ton expérience le prouve encore. Continuons de partager ces bonnes pratiques et d’inspirer plus de verts dans nos jardins. Ensemble, on peut vraiment faire la différence. Encore merci pour ton soutien et ton commentaire qui motive à fond !

  5. Super article sur pourquoi le paillage synthétique et le jardin, ça fait deux. Ça fait un bail que je jardine, et lire ça, ça me parle. L’auteur a tapé dans le mille en disant qu’on doit penser au long terme et pas juste à la facilité. J’ai vu moi-même comment le vrai paillage, le bon vieux organique, ça change tout pour le sol et les petites bêtes qui y vivent. C’est ce genre d’infos qu’on devrait partager plus souvent. Bien joué pour l’article, ça fait réfléchir !

  6. Cet article sur les inconvénients du paillage synthétique en jardinage aborde des points cruciaux pour tous jardiniers soucieux de l’environnement. En tant que jardinier expérimenté, je salue l’approche équilibrée de l’auteur, mettant en lumière l’importance de pratiques durables. Il nous rappelle judicieusement que, malgré ses avantages immédiats, le paillage synthétique peut avoir des répercussions à long terme sur la santé de nos sols et la biodiversité. Cela résonne avec mes années d’expérience, durant lesquelles j’ai constaté les bénéfices incontestables des alternatives naturelles. Félicitations pour ce travail de sensibilisation !

Laisser un commentaire